Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2014

Avant-propos

La publication de mes recherches sur l’histoire et la généalogie des Bailleul-Croissanville a débuté sur une autre plate-forme de blog aujourd’hui moribonde. J’ai donc entrepris la migration de tous mes textes et documents vers le nouveau blog ici-présent.

Voici l’avant-propos de mon ancien blog dont les termes s’appliquent au nouveau puisque j’ai tenté d'organiser ce dernier de la même manière.

Bien sûr, mes recherches sont loin d’être terminées et la publication de leurs résultats se fera telle qu’expliquée dans le texte ci-dessous, c'est à dire presque exclusivement dans la rubrique "Recherches actuelles et en cours".

Depuis que j'ai commencé la rédaction de ce blog, et en fonction de la manière dont il évolue, l'obligation d'introduire un avant-propos me paraît nécessaire afin d'éclairer et d'avertir les éventuels lecteurs qui pourraient être déconcertés par sa construction et une certaine lourdeur dans la narration.

Au sujet de la construction, et à l'inverse de l'usage général dans les blogs, les notes les plus récentes se trouvent en bas de page au lieu d'apparaître en-tête (donc, ne tenez pas compte de la date affichée). Et si cela nuit à l'intéractivité ainsi qu'au confort du lecteur, obligé de vérifier par lui-même l'existence d'une nouvelle note, cela permet de conserver la cohérence du récit qui procède étape après étape.

Voici qui m'amène à évoquer la lourdeur de la narration. J'aurais pu me contenter d'exposer le résultat, même détaillé, de mes recherches (que l'on trouvera dans un arbre généalogique établi à l'issue de la rédaction de ce blog), mais j'ai voulu expliquer le processus fait de tâtonnements, suppositions, impasses et confirmations qui m'obligent à faire de constantes répétitions et renvois dans le récit.

Car bien souvent, les recherches généalogiques s'avèrent pleines de chausse-trappes, demi-vérités, incohérences, voir erreurs manifestes, volontaires ou non, que l'exposé brut et simplifié a tendance à occulter. Au lecteur de juger.

Les commentaires sont fermés.